Version imprimable
 :: Appui à la gestion technique des ouvrages d’alimentation en eau potable : projet pilote de sectorisation des réseaux à Ninh Van 
 
Projet Pilote de sectorisation :
 
La commune de Ninh Van choisie pour la réalisation de ce projet pilote n’a pas été choisi de manière anodine.

Cet ouvrage est exemplaire dans sa gestion technique et financière.En effet, le suivi technique de cet ouvrage est tout à fait satisfaisant avec un reporting régulier et un fonctionnement correct de l’ensemble des équipements. De plus, suite à la formation réalisée en novembre 2009 dans le cadre du projet d’appui à la gestion, l’ouvrage qui dispose d’une comptable à plein temps, a été l’un des premiers à modifier son système de comptabilité pour le rendre conforme aux normes vietnamiennes. Cela lui permet de mieux gérer et suivre ses dépenses et recettes. Depuis le prix moyen de l’eau a été réévalué à 3 500 VND (au lieu de 3000 VND en 2009) en prenant en compte divers paramètres dont l’amortissement. Enfin l’ouvrage finance mensuellement des analyses de la qualité de l’eau complémentaires à celles réalisées par le DDR une fois par trimestre.
 
Tout cela témoigne d’une autonomie complète de l’ouvrage ainsi que d’une gestion technique et financière durable.
Cependant malgré les efforts des exploitants en matière de gestion technique, les pertes d’eau sont importantes avec un taux de fuites avoisinant 30 à 40%. Les agents ainsi que la commune sont conscients de l’impact de ces pertes sur le rendement de leur ouvrage. C’est la raison pour laquelle ils se montrent très motivés par la réalisation de la sectorisation de leur réseau.  
 
Pour réaliser ce projet, EAST propose dans un premier temps de faire appel à un bureau d’études spécialisé. Celui-ci sera chargé de l’étude de la sectorisation des réseaux de Ninh Van. Cette activité comportera des visites de terrain pour la mise à jour des plans des réseaux (grâce aux connaissances terrain des agents d’exploitation), la désignation des emplacements des compteurs, des vannes et des purgeurs d’air.
 
Suite à un appel d’offre lancé conjointement par la commune et EAST, les travaux seront confiés à une entreprise de construction spécialisée. EAST appuiera la commune pour la supervision et le suivi des travaux.
 
Grâce à cette sectorisation, les agents d’exploitation de Ninh Van disposeront des moyens nécessaires pour pouvoir réaliser une première localisation des fuites.
Une fois formé, le personnel de l’ouvrage réalisera une campagne de recherche primaire des fuites d’eau sur l’ensemble du réseau de la commune. L’objectif visé est une réduction des fuites de 5 à 10% soit un taux de perte de 25 à 30%.
 
La station de Ninh Van servira par la suite de modèle - à la fois par sa gestion exemplaire, et par son système de réseau sectorisé - tout à fait innovant dans les provinces de Nam Dinh et Ninh Binh.
 
Formation des agents d’exploitation à la recherche de fuite et aux réparations, par soudure, des canalisations

La recherche primaire de fuites d’eau via un réseau sectorisé suppose la formation préalable des agents d’exploitation concernés. EAST propose de faire appel au CNEE (un organisme de formation très bien équipé avec qui EAST a déjà travaillé lors des précédents projets) pour former les agents d’exploitation de Ninh Van à la mise en œuvre de campagnes de détections de fuite ainsi qu’à la réalisation de réparations sur tuyau PEHD (soudures…).

Cette formation sera également ouverte aux agents d’exploitation des autres ouvrages des provinces de Nam Dinh et Ninh Binh.

Dans le cadre du projet d’appui à la gestion 2009-2012, ces derniers seront en effet amenés à réfléchir aux améliorations possibles pour leur station qui pour la plupart perdent de grandes quantité d’eau. La sectorisation de leurs réseaux semble ainsi incontournable, d’où l’intérêt que pourront montrer certains agents d’exploitation quant à la formation à la première étape de recherche de fuites.
Participation au projet d’extension de la commune de Ninh Van
 
Augmentation de la capacité de la station et extansions de réseau :
 
La commune de Ninh Van est en pleine expansion, et doit faire face à de nouveaux besoins notamment en matière d’alimentation en eau potable. A l’heure actuelle, 3 nouvelles zones d’habitations ne sont pas encore raccordées et les villages de Van Le, de Duong Thuong et de Duong Ha, récemment connectés, disposent de très peu de pression et connaissent de nombreuses coupures. Au total se sont donc 900 foyers (soit 3500 personnes) qui ne disposent pas d’un accès à l’eau potable correct. De plus, il est à noter que le premier pompage ainsi que les filtres (filtre à sable + filtre flottant) de l’ouvrage fonctionnent à leur maximum : 24h/24 (40m3/h). Le projet prévoit donc de fournir de l’eau potable à ces foyers.
Malgré la sectorisation et l’amélioration du rendement du réseau, l’ouvrage de Ninh Van ne disposera donc vraisemblablement pas d’une alimentation suffisante en eau brute ; surtout lorsqu’on considère le nombre de foyers cités ci-dessus et le développement très probable de nouvelles zones d’habitation.

La commune prévoit donc :

-    d’augmenter la capacité dupremier pompage
-    d’améliorer les diamètres des canalisations (d’une longueur de 500m) qui acheminent l’eau brute aux filtres
-    de construire une nouvelle unité de filtration
-    de construire un nouveau réservoir
-    de réaliser une extension du réseau pour alimenter les 3 nouvelles zones d’habitations
-    d’améliorer la desserte des 3 villages récemment connectés (augmentation du diamètre des canalisations)

Pour Ninh Van, l’augmentation des capacités de la station et le raccordement de nouvelles zones d’habitation est une priorité. EAST propose donc de prendre en charge une partie de l’investissement demandé (augmentation de capacité et extension du réseau d’eau de Ninh Van) pour un montant de 29 000 euros. Ce nouveau réseau sera testé en pression avant d’être mis en terre et sectorisé de façon à ne jamais connaître les taux de fuite atteints sur le réseau existant.
 
Grâce à l’ensemble des travaux, l’ouvrage de Ninh Van pourra assurer une alimentation en eau pour l’ensemble de sa population. L’ouvrage et la commune pourront garantir à l’ensemble des habitants un service de l’eau de qualité pour les années à venir.
 
 
Les autres actions: