Version imprimable
 :: Amélioration de l'utilisation du Fond de Solidarité Eau 
 
Qu’est ce que le fond de Solidarité Eau :

Les Accords Cadres du Programme Solidarité Eau, signés entre le SEDIF (bailleur de fond de EAST Vietnam) et les Comités Populaires des provinces de Ninh Binh et de Nam Dinh, prévoient la création d’un Fonds provincial de Solidarité Eau (FSE), destiné à financer des actions pour le développement de l’AEP et de l’assainissement dans les zones les plus pauvres de la province. Le financement de ce fonds doit être réalisé par un prélèvement sur les recettes de ventes d’eau. Les communes bénéficiaires du PSE doivent ainsi prélever 5% des recettes de leur ouvrage pour alimenter le FSE.
Ces deux FSE ont été créés :
•    En 1998, dans la province de Nam Dinh,
•    En 2005 dans la province de Ninh Binh.
Ces Fonds reproduisent le principe de solidarité des consommateurs d’eau, mis en place par le SEDIF en Ile de France.
 
Contexte:
 
A Ninh Binh le FSE, très peu important, sera restitué aux seules communes ayant cotisées depuis la mise en place du fond.
Dans la province de Nam Dinh, le Fond de Solidarité Eau intercommunal, beaucoup plus conséquent, doit maintenant devenir opérationnel. En effet, depuis sa mise en place, le FSE a eu du mal à trouver une utilité, son but original ne pouvant être atteint vu le faible montant que représentent les cotisations.

Actions réalisées et prévues:

•    Une partie des fonds a été destiné à la construction de blocs sanitaires dans 4 écoles de la province dont les besoins en termes d’hygiène et d’assainissement sont important. Les écoles retenues sont les suivantes Xuan Thanh (district de Xuan Truong), Truc Trung (district de Truc Ninh), Nam long (district de Nam Truc), Quang Trung (district de Vu Ban). EAST apportera un investissement complémentaire pour appuyer cette initiative. La construction de ces latrines a commencé en novembre 2010 et devrait se terminer fin janvier 2011.

•    La seconde partie des fonds cotisés sera destiné au renouvellement d’équipements techniques défectueux. EAST apportera une aide financière aux communes souhaitant bénéficier de cette aide. Cette aide financière pourra concerner :
o    les équipements de pompage : réparation ou achat de nouveaux appareils en fonction des cas. Il sera privilégié la réparation du matériel, plutôt que le changement.
o    le remplacement des compteurs généraux de distribution d’eau hors services,
o    les équipements afin d’améliorer la gestion des réseaux : ex : commandes de ballons suppresseurs, de ballons anti-bélier, de pressostats ou de manomètres,
o    Les campagnes de détection de fuites réalisées par un prestataire de service.

•    Ces matériels et  équipements devront être, ainsi, financés: 25% par la commune ou la station, 25% par le FSE et 50% par EAST. Les ouvrages qui bénéficieront de ces aides financières devront être, désormais, à l’écoute des conseils du PER. Il devra être pratiqué un prix de l’eau à même d’assurer une bonne viabilité du fonctionnement de l’ouvrage. En tenant compte des instructions émises lors des formations comptables menées par le PSE au cours de l’année 2009.
 
Autres actions: